Réhabilitation installation à détente directe (monofluide)

Entre 1985 et 2000, un grand nombre d'installation de chauffage par pompe à chaleur à détente directe (type monofluide) ont été installée en suisse romande. Il s’agit d’installation de chauffage où le réfrigérant se trouve dans l'ensemble de l'installation (captage, pompe à chaleur et distribution de la chaleur).

Dalcalor n’a jamais installé, et n’installera jamais ce type de pompe à chaleur !

Nous préférons un système « tri-fluide » :

  • Mélange d’eau et d’antigel pour le captage (forages ou collecteurs horizontaux)
  • Réfrigérant en quantité modérée dans la pompe à chaleur (en général entre 1 et 3kg)
  • Eau pour la distribution de la chaleur (serpentins de chauffage de sol et/ou radiateurs)

Le type d’installation dite mono-fluide a porté beaucoup de préjudice à la pompe à chaleur étant donné que les capteurs horizontaux étaient généralement sous dimensionnée et que la température d’évaporation dans le jardin est très basse. Ceci à pour conséquence : le gel du terrain, et l’apparition de bosses et de creux sur celui-ci.
Un second problème avec ce type d’installation est le fait que le retour d’huile au compresseur n’est pas garantit, et ceux-ci doivent être remplacés fréquemment vu l’usure rapide.

En 1995, nous avons avec l’aide d’un de nos clients ingénieur effectué le premier passage à l’eau d’une installation mono-fluide en suisse romande. Dans un premier temps, uniquement 2 registres de chauffage de sol ont été passé à l’eau, et vu les résultats et les mesures positives, nous avons dans un second temps passé l’entier de l’installation de distribution de chaleur à l'eau puis installé une pompe à chaleur standard sol/eau.

Il est donc possible de conserver les serpentins de cuivre se trouvant dans l’habitation, tout en ajoutant une pompe à chaleur sol/eau ou air/eau comme source d’énergie. Depuis plus de 15ans, notre entreprise effectue ce type de réhabilitation avec succès.

Une étude préalable de chaque cas est néanmoins nécessaire afin de déterminer la possibilité de passer une installation contenant du gaz à une installation standard à eau.

Le passage à l'eau d'une instllation monofluide :

Avant :

  • Pompe à chaleur monofluide
  • 1 compresseur par zone
  • Réfrigérant dans le terrain et dans le chauffage de sol
  • Remplacement fréquent des compresseurs (problèmes de retour d’huile dans ceux-ci)
  • Mauvaise répartition de la chaleur (zone trop chaude et autres zones froides)
  • Mouvements de terrain du au gel

Prendant la transformation:

  • Vidange et recyclage installation frigorifique
  • Evacuation de la pompe à chaleur existante

Après

  • Mise en place d’un collecteur de chauffage de sol
  • Mise en place d’un réservoir tampon
  • Mise en place d’un corps de chauffe électrique si l’installation est réalisée en 2 étapes
    (par exemple terminer l’hiver en maintenant son confort)
  • Mise en place d’une pompe à chaleur sol-eau ou air-eau
  • Possibilité de rafraîchir l’habitation avec une pompe à chaleur sol-eau